"La réussite appartient à tout le monde. C'est au travail d'équipe qu'en revient le mérite."

 

Tout groupe se gère différemment (âge, contexte social, niveau de jeu...), par exemple dans l'école de foot, il convient de donner le même temps de jeu à tous les joueurs.

 

On va se concentrer surtout dans la gestion d'un groupe U15-U17.

 

 

Régularité aux entraînements

 

Au niveau amateur il conviendra d'intégrer la régularité aux entraînements dans les critères de sélection. Cela permet d'instaurer une discipline de groupe et de justifier simplement les choix aux joueurs. (Un joueur comprend rarement pourquoi il est remplaçant, ou qu'il n'est pas dans l'équipe).

De plus, un écart de discipline peut être sanctionné par une non sélection du joueur ou pour ne pas affecter les résultats sportifs, des taches (arbitrer équipe jeune, ramasser matériel...).

 

 

L'éducateur

 

"On dit ce qu'on fait et on fait ce qu'on dit"

 

Si l'éducateur instaure des règles en début d'année, à lui de les respecter pour rester crédible aux yeux du groupe et qu'aucun sentiment d'injustice ne pertube le groupe (même si cela concerne le meilleur joueur).

 

Dans les discours, insister sur la notion de groupe , le mettre en avant et non les joueurs qui le comporte. Les joueurs doivent prendre conscience de l'intérêt premier du groupe.

 

Ne surtout pas laisser un joueur à l'écart, instaurer un climat d'écoute et de bonne humeur. Montrer aux joueurs que l'éducateur est avec eux, quoi qu'il arrive. Valoriser les joueurs, les encourager. Avoir quelques marques d'attention envers ses joueurs. Les joueurs ont besoin de ressentir l'estime de leur éducateur.

 

 

La concurrence

 

L'éducateur doit utiliser la concurrence pour faire progresser les joueurs. Il faut donner la chance aux joueurs qui jouent peu. Les conflits dans une équipe sont souvent la conséquence du temps de jeu entre les joueurs. Il faut que les joueurs sentent que l'éducateur donne du temps de jeu aux joueurs qui se donnent lors des entraînements et des matches.

 

L'éducateur ne doit pas avoir un groupe de 11 joueurs titulaires dans sa tête. Il doit penser à faire tourner les joueurs. Il peut donner du temps de jeu à certains joueurs en fonction du contexte (équipe adverse, évolution du score, plus rien à jouer...)

Il faut faire sentir que chaque joueur à son importance dans l'équipe.

 

 

Le match

 

L'éducateur a la possibilité de faire autant de changements qu'il veut dans un match, pourquoi s'en passer?

 

Chaque joueur doit jouer au moins 30 minutes par match. Le résultat n'est pas la priorité chez les jeunes. Penser à changer d'un match à l'autre les joueurs qui débutent le match, cela peut encourager et motiver des joueurs qui jouent moins.

 

Il n'est pas dit qu'un joueur qui a un bon niveau à 12 ans, l'aura à 20 ans. De même avec un joueur pas très à l'aise techniquement, qui est en pleine croissance, en retard dans son développement corporel ou qui débute le football... Certains joueurs sont moins performants à un moment donné, mais si l'éducateur leur donne du temps de jeu, des conseils et sa confiance, ceux-ci seront peut-être les meilleurs en seniors.

L'exemple le plus flagrant est celle du gardien de but. Si on dispose de 2 gardiens, un qui fait 1m80 et l'autre 1m60, le coach prendra celui de 1m80 et laissera peu de temps de jeu au 2ème ("il se fait lobé sur les coups francs...").Souvent les gardiens petits en taille développe d'autres qualités, et une fois leur croissance finie, ils sont aussi forts voir meilleurs que celui qui bénéficiait de l'avantage de sa grande taille.

 

 

 

Pourquoi changer un joueur qui joue mal?

 

Dans un match, l'éducateur est parfois amené à changer un joueur poste pour poste car il n'est pas content du rendement de ce joueur. Cela peut avoir plus d'aspects negatifs que positifs. En effet, sortir un joueur titulaire au bout de 30minutes peut lui faire perdre confiance, l'abattre. Il faut lui laisser le temps de se reprendre. Peut-être que sur le coup, l'équipe va prendre un but ou perdre le match, mais l'éducateur aura conservé son groupe au complet. Il aura montré au joueur qu'il le soutient et cela permettra à l'équipe de gagner d'autres matches. Encore une fois le résultat n'est pas toujours le plus important!!!

 

Cohésion de groupe

 

Il est important de faire des exercices basés sur la cohésion du groupe ou de se retrouver après un match pour manger ensemble, faire une activité en dehors du foot tous ensemble, inclure les parents aussi. Cela renforce le groupe.

 

 

Ne pas oublier ce que cherche tout joueur de football : jeu, plaisir, progression

 

 

 

Fier d'etre FRANCAIS!!